Vérifier régulièrement sa voiture


Vous ne pourrez éviter de vous faire appliquer une exclusion dans le cas où l’accident lié à votre véhicule provient d’un manque de contrôle technique régulier, même si votre assureur s’appelle assuronline. Voici donc comment faire pour rouler en toute quiétude à bord de sa voiture.

Effectuez un contrôle mécanique

Avant de conduire, vérifier si votre volant n’a pas de jeu. En effet votre véhicule devrait présenter un stade de braquage normal. Si vous tournez à droite, c’est normal d’avoir un angle de braquage de moins de deux heures. Celui de gauche devrait être de moins de 10 heures. Sinon, il ne vous reste plus qu’à voir votre garagiste.

En ce qui concerne le niveau de l’huile, vous pourrez emprunter les rues de votre ville en toute tranquillité si le niveau se trouve entre les deux gradients indiqués sur la tige. Si votre véhicule est resté immobile pendant plusieurs jours, il faudrait vérifier le liquide de refroidissement et le liquide de nettoyage des vitres.

Ne négligez pas la question sécurité . . .

Un mauvais système de verrouillage de vos ceintures de sécurité peut être à la source d’un accident mortel irréparable. Ne roulez donc pas sans avoir vérifié le système. Toutefois, ce ne sont pas les seuls paramètres qu’il importe de contrôler. Les essuie-glaces et les lave-glaces, l’avertisseur sonore et vos pare-chocs demandent également une attention particulière.

S’il vous arrive de rouler dans l’obscurité, rien ne vous empêche de voir si le système d’éclairage fonctionne normalement. Il en est de même pour les feux de route, de croisement, de plaque arrière, de détresse, de position et de stop. Contrôlez en passant leur portée, leur symétrie.

Et freinage

Les trois éléments suivants concernent votre freinage : la pression, l’usure naturelle et l’usure accidentelle. La pression dépend généralement de la charge de votre véhicule et de la route que vous empruntez. Ainsi, si vous envisagez de parcourir un grand trajet, effectuez systématiquement un contrôle de la pression avant de commencer votre périple et également à chaque arrêt à la pompe. Pour connaître les barèmes de pression de vos pneus, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre garagiste ou à consulter votre manuel d’entretien.

Pour le contrôle de l’état d’usure naturelle et/ou accidentelle de vos pneus, vous devrez vous référer aux témoins localisés sur la bande de roulement. N’oubliez pas également d’effectuer régulièrement une recherche d’éventuelles entailles.