Mission et raison d’être de la Banque de France


Créée en 1800, la Banque de France était une simple banque jusqu’à ce que Napoléon Bonaparte, premier actionnaire, lui attribue l’émission de billets. C’était alors la seule institution qui avait ce privilège. Actuellement, elle est responsable de la production d’une partie de l’euro et veille sur la qualité des billets et pièces utilisés en France.

La Banque de France est un acteur important du domaine monétaire et financier européen et même mondial. En apportant son expertise, elle participe à l’instauration de politique visant à optimiser la stabilité financière. C’est également un rouage important de la gestion des infrastructures de l’Eurosystème. Chargée de garantir la stabilité monétaire, elle s’assure que la politique monétaire votée par le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne est bien appliquée en France.

En marge de ses responsabilités nationales et internationales, La Banque de France est au service des particuliers et des entreprises. Elle est responsable de la sécurité des moyens de paiement (chèques, cartes, monnaie électronique) Elle s’assure que les établissements de crédit respectent les lois qui régissent leurs activités. Cette mission garantit à la fois la stabilité financière et la protection des consommateurs. Par ailleurs, c’est le parfait médiateur entre les acteurs économiques. Ainsi, elle est compétente sur le surendettement de particuliers et les fichiers de renseignements (ex : FICP, FCC) et comme c’est le principal garant de la stabilité monétaire, la Banque de France vérifie, à travers l’Autorité de contrôle prudentiel, que toutes les règles de prudence dans ce domaine sont respectées par les divers établissements financiers de crédit, d’assurance etc.