Menu

Assurance du locataire : les différents contrats complémentaires

- Assurances
Assurance du locataire : les différents contrats complémentaires

Dans le cadre de la location d’un immeuble ou appartement, le locataire doit assurer la conservation de l’état du bien immobilier. Dans le cas où la maison locative est détériorée et que le locataire est tenu responsable, ce dernier doit indemniser le propriétaire. C’est la raison pour laquelle la souscription à l’assurance « risques locatifs » est exigée au locataire. Cette assurance lui permet d’être couvert pour les dommages occasionnés au logement. Les risques pris en compte par cette garantie sont limités à l’incendie, l’explosion et le dégât des eaux. C’est une garantie Responsabilité Civile à proportion réduite dont l’attestation doit être présentée au propriétaire tous les ans jusqu’à la fin du bail. Pour davantage de couverture, 2 contrats complémentaires sont à la disposition du locataire.

Le contrat « recours des voisins et des tiers »

Comme son nom l’indique, cette assurance protège le locataire dans le cas où des voisins ou des tiers demandent un dédommagement pour les préjudices qu’ils subissent à cause de l’assuré. C’est le renforcement de sa garantie Responsabilité Civile. Toutefois, cette garantie est valable uniquement lorsque le sinistre est dû à un incendie, une explosion ou un dégât des eaux qui a eu lieu chez le locataire et dont la responsabilité de celui-ci est prouvée. Dans la plupart des cas, les assureurs conseillent toujours au locataire de souscrire à cette assurance en même temps que l’assurance obligatoire.

Le contrat « multirisques habitation »

C’est ce contrat qui est le plus protecteur pour le locataire face à divers risques. Ses  biens personnels (mobiliers, ornements de la maison et objets de valeurs) voire ses appareils électriques sont à l’abri contre le vol, l’incendie, le dégât des eaux, les catastrophes naturelles ou technologiques, les actes de terrorisme ou de vandalisme. Sa responsabilité civile est garantie sur toutes les lignes, tout comme la responsabilité civile scolaire de ses enfants. En fonction de l’étendue des garanties dans le contrat, l’assureur peut aussi l’accompagner et couvrir certains frais en cas de conflit ou litige en justice.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :